Arcachon – Banc d’Arguin – Samedi 28 avril

Le banc d’Arguin

arcachon

 

… Depuis quelques jours, nous regardons avec une certaine anxiété la météo, les nouvelles en provenance du « large » ne sont pas fameuses ainsi que le long des côtes de la Nouvelle-Aquitaine et plus particulièrement sur le bassin d’Arcachon ! Pas très encourageant à quelques heures de nous rendre là-bas pour le 1er stage de la section kayak du CNR au titre de l’année 2018 !

Malgré tout, le samedi 28 avril, nous sommes tous au rendez-vous, avec Rolland du club ami de La Rochelle, de bonne heure et de bonne humeur, Coline et Margot, les jeunes enfants d’Emeline et Guillaume, testent déjà les embarcations avant même de quitter le C.N.R

Première bonne surprise, nous franchissons Bordeaux sans encombre, nous permettant même le luxe d’une courte pause café sur une aire de repos et rallions prestement le « Domaine des Dunes » à bord du fameux « tagazou » vert du club et de la « trapanelle » couleur vanille de Yves notre « sage ».

Nous retrouvons le « régional » de l’étape Jérémie au gîte et prenons possession de nos « quartiers » dans les bâtiments « Les Mouettes » pour la petite famille d’Emeline et « les Dauphins » pour le reste de la « troupe ». Comme à l’habitude, le pique-nique est toujours aussi convivial et nous entonnons un happy birthday en l’honneur de notre ainé, qui fête ses quelques printemps !

Pour cette 1ère journée, « l’Amiral » a décidé de fixer le cap sur « l’Ile aux Oiseaux » et ses cabanes « tchanquées ». La mer est plutôt calme et le temps bien meilleur qu’attendu ! Après avoir cherché quelque peu notre « route », nous empruntons le bon canal pour accoster sur la fameuse île évoquée par un de nos compositeurs les plus connus de l’Hexagone !

ARCACHON

 

Au retour, nous rencontrons un banc de poissons qui se prennent pour des oiseaux, l’un trouvant refuge sur la « jupe » du kayak de Ghislaine ! Pas assez gros cependant pour nourrir notre équipage le soir, il est relâché au grand soulagement de ces dames !

Le retour sur le Continent est un peu plus délicat, le vent est légèrement contraire et la houle se forme davantage qu’à l’aller. Quelques hauts fonds bien négociés nous font quelque peu gigoter ! (ndlr: ah ah ah)

De retour à notre « base », nous nous retrouvons, à l’issue du dîner et d’une douche bien méritée, pour faire le débriefe de la journée et évoquer la sortie du lendemain. Nous en profitons pour voir et revoir pour les plus expérimentés quelques moyens et techniques de navigation (emploi du compas, calcul d’angles et « école » de nœuds) avant de tomber dans les bras de Morphée sauf pour l’un d’entre nous ! Mais chut ! Pas de bruit !

arcachon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *