Arcachon – La Leyre – 30 avril 2018

La Leyre (ou la ga-Leyre, c’est selon)

LEYRE ARCACHON

 

Jour 3 : Le temps s’est dégradé au cours de la nuit, vers 04h30 ce matin, il est tombé des trombes d’eau.
Après un réveil musculaire salutaire, nous rassemblons nos affaires et prenons congé de nos hôtes.

Nous changeons d’éléments, la mer fait place à la rivière, nous allons descendre la Leyre, la « petite Amazonie » de la Gascogne !
Il fait 5° degré ce matin et nous sommes bien emmitouflés dans nos doudounes à l’intérieur des véhicules sans intention d’en sortir !

LEYRE ARCACHON

Nous n’abordons pas sous les meilleurs hospices cette rivière emblématique et incontournable pour les pagayeurs marins que nous sommes.
Malgré tout, nous prenons notre courage et nos kayaks à deux mains pour exécuter un premier portage afin de gagner la rive pour prendre le départ de notre expédition sans savoir que nous en connaitrons un autre dans quelques minutes bien plus laborieux !

Patrick nous ouvre la voie, la Leyre présente à ce moment de l’année un niveau d’eau au dessus de la période estivale, elle nous apparait rapidement un peu hostile lorsque nous rencontrons des arbres en travers, branches immergées qui constituent des pièges pour la navigation. Soudain, notre premier « de cordée » nous annonce un embâcle, nous sommes obligés de poser pieds à terre au grand désespoir de notre « Amiral », mais la prudence s’impose.

LEYRE ARCACHON

Nous évoluons dans la forêt jusqu’à rejoindre un endroit plus clément pour effectuer un départ à « l’américaine » et profiter pleinement de la nature qui nous entoure sous une pluie battante !

15 heures, l’heure du retour a sonné, nous partageons le volant pour rentrer en sécurité, nous avons bien fait de ne pas renoncer à ce joli week-end qui a définitivement lancé notre saison de kayak !
D’autres ballades s’annoncent aussi exaltantes.

Guylaine et Laurent.

LEYRE ARCACHON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *